niobium

niobium

niobium [ njɔbjɔm ] n. m.
• 1854; all. 1844; de Niobé n. pr. gr., fille de Tantale
Chim. Corps simple (Nb; no at. 41; m. at. 92,91), métal blanc brillant, rare et toujours associé avec le tantale dans ses minerais (d'où le nom du métal).

niobium nom masculin (de Niobé, nom propre) Métal présentant des analogies avec le bismuth. (Élément chimique de symbole Nb.) [Noms anciens colombium ou columbium.] Numéro atomique : 41 Masse atomique : 92,908 4 Température de fusion : 2 470 °C Masse volumique : 8,4 g°cm3

niobium
n. m. CHIM élément métallique (symbole Nb) de numéro atomique Z = 41.
Métal (Nb) gris et brillant, toujours associé au tantale dans ses minerais.

⇒NIOBIUM, subst. masc.
CHIM. Corps simple, métal gris et rare, toujours associé au tantale dans ses minerais (symb. Nb, nombre atomique 92,91, densité 8,57, point de fusion 2470°). Synon. vieilli colombium (v. colombite). Les progrès de la technologie ont permis de remplacer dans certains cas l'aluminium par le tantale ou le niobium, dont les oxydes ont (...) une résistance d'isolement bien plus grande (FRÜHLING, Cours d'électr., t. 1, 1966, p. 115).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1845 (Annales chim. et phys., 3e série, p. 366 [trad. du texte all. de H. Rose cité infra]). Mot créé, en 1844, par le chimiste allemand H. Rose [1795-1864]; de Niobé [fille de Tantale], suff. -ium (v. -ium), d'apr. tantale, ces deux métaux étant souvent associés (H. ROSE ds Annalen der Physik und Chemie, t. 63, 1844, vol. 139, p. 335 : Ich nenne dasselbe [Metall] Niobium und sein Oxyd Niobsäure, von Niobe, der Tochter des Tantalus, um durch den Namen die Aehnlichkeit mit dem nach letzterem benannten Metalle und dessen Oxyde anzudeuten).
DÉR. Niobique, adj. Qui est dérivé du niobium. Des gisements assez importants de minerais de manganèse sous forme de ses sels niobiques, tungstiques, tantaliques. Ces minéraux tels que (...) la columbite, la tantalite, jouent un grand rôle dans l'histoire du tungstène, du niobium, et peut-être du tantale (VERNADSKY, Géochim., 1924, p. 75). []. 1re attest. 1845 acide niobique (Annales chim. et phys., 3e série, p. 366 [trad. du texte all. de H. Rose qui donne Niobsäure, de Niobe et Säure « acide », v. citation, s.v. niobium]); de niobium, suff. -ique.
BBG. — QUEM. DDL t. 10.

niobium [njɔbjɔm] n. m.
ÉTYM. 1854; v. 1844 en all., mot lat. sc., créé en Allemagne, par le chimiste H. Rose; du nom de Niobé, fille de Tantale.
Chim. Corps simple, métal brillant, blanc (poids at. 92,21; dens. 8,57; point de fusion 2 470°; symb. Nb), rare et toujours associé avec le tantale dans ses minerais (d'où le nom du métal).
REM. Le niobium était désigné avant 1844 sous le nom de colombium.
DÉR. Niobique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Niobium — Zirconium ← Niobium → Molybdène V …   Wikipédia en Français

  • niobium — i*o bi*um, n. [NL., fr. L. & E. {Niobe}.] (Chem.) The chemical element of atomic number 41. Chemical symbol Nb. Atomic weight 92.91. Previously called {columbium}. See also {Columbium}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Niobium — Niobium, Atomgewicht 48,9 (H = 1), 611,25 (O = 100), chemisches Zeichen Nb, eins der seltensten Metalle, wurde von Rose im Tantalit (Niobit, Columbit) von Bodenmais in Baiern entdeckt. Das N. ist ein schwarzes Pulver, welches an der Luft unter… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Niobĭum — (Niob) Nb, Metall, findet sich häufig in Begleitung von Tantal im Columbit, Pyrochlor und gehört zu den seltensten Elementen. Es ist glänzend stahlgrau, vom spez. Gew. 7,06, Atomgewicht 94, oxydiert sich beim Erhitzen an der Luft zu farblosem… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Niobium [1] — Niobium (Niob) Nb, Atomgew. 94, spez. Gew. 7,06, stahlgraues, neben Tantal in den Erzen Kolumbit, Tantalit, Pyrochlor, Euxenit u.a. vorkommendes, seltenes Metall; es verbrennt, an der Luft erhitzt, zu Niobpentoxyd Nb2O5 und zeigt in seinem… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Niobium [2] — Niobium (Niob), Nb, Atomgew. 93,5, Schmelzpunkt 1950°. Ziemlich duktiles Metall. Moye …   Lexikon der gesamten Technik

  • Niobium — Niobĭum (chem. Zeichen Nb), sehr selten vorkommendes Element vom Atomgewicht 94; findet sich immer mit Tantal zusammen (im Kolumbit und Pyrochlor) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Niobium — Niobium, von H. Rost entdecktes Metall, findet sich immer mit dem Tantal in Columbit, Pyrochlor etc. in sehr geringer Masse …   Herders Conversations-Lexikon

  • niobium — Symbol: Nb Atomic number: 41 Atomic weight: 92.906 Soft, ductile grey blue metallic transition element. Used in special steels and in welded joints to increase strength. Combines with halogens and oxidizes in air at 200 degrees celsius.… …   Elements of periodic system

  • niobium — named by German scientist Heinrich Rose, who discovered it in 1844 in the mineral tantalum; so called because in Greek mythology NIOBE (Cf. Niobe) was the daughter of Tantalus …   Etymology dictionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»